narration

La narration est ici au service de la conception et du design: on propose de travailler sur le passage de l’idée au prototype, sur le parcours de transformation.

Entre théories de la réception et pratiques du récit, le terme « narration » trouve aussi sa place dans les démarches de conception. La narration couvre un large spectre d’activités et d’actions, liant situations et agents, reliant contexte et protagonistes.

La narration, dans ce contexte de travail de « conception » et de « design », requiert la mise à plat de certains a-priori à expliciter.

“Design always begins with a narrative ~ and gets concrete through interactions, artefacts, environments, infrastructures, experiences and stories.” – Alok b. Nandi ~

https://www.narrative.in

On propose de déplier l’activité de design, en suggérant qu’elle se forme et se formalise d’abord à travers des récits et qu’elle prend forme via des interactions. Cela lui donnera un caractère matériel (objet) ou expérientiel (service) ou contextuel (organisation, plateforme, infrastructure, environnement bâti). L’activité de design propose à chaque moment des interactions à diverses échelles, riche de micro-interactions, couvrant aussi bien des moments de réaction ou de rétroaction.

Une narration, par exemple sous forme de scénario, permet d’identifier les interactions appropriées entre les parties prenantes et les protagonistes et de situer, étape après étape, les parcours effectués par ces protagonistes (personnes, utilisateur, patient, voyageur, usager, persona, …) au sein de contextes en mutation.

Un scénario peut prendre de multiples « formes ».

Histoires à suivre …